S'inscrire à notre Newsletter

Exportool, un intranet régional d’intelligence économique à l’export en Languedoc-Roussillon

Initiative analysée (monographie) dans le cadre du projet IRIS; Rédigé par LAVOCAT Eric publié le 4 avril 2007 , mise à jour le 16 mai 2003

Description du projet : Exportool est une plate-forme intranet de service d’intelligence stratégique, économique et juridique à l’export, à destination des entreprises des principales filières d’exportation du Languedoc-Roussillon. Elle permet aux entreprises exportatrices et à celles souhaitant le devenir d’avoir accès à l’information économique et stratégique la plus récente et la plus "proche" des marchés, avec une double approche par "zone d’intégration régionale" (couvrant plusieurs pays) et par filière/produits en cohérence avec les secteurs économiques de la Région.
Type d’initiative : Intranet d’intelligence économique à l’export
Territoire de projet : Région Languedoc-Roussillon
Porteur(s) du projet : Prodexport
Date de lancement : 2001
Avancement (à la date de recueil) : En cours de développement
Date de recueil de l’information : 03/2003
Cible : Entreprises régionales exportatrices ou qui souhaitent le devenir.

Thèmes, domaines d’action : Action économique et emploi
Niveau de territoire de projet : Régional
Régions : Languedoc-Roussillon

1- Contexte et objectifs du projet

1.1 Contexte et origine du projet

Le site de promotion des entreprises, passeport-export
http://www.passeport-export.com

1.2 Objectifs et enjeux

Les objectifs d’Exportool sont de collecter, analyser et diffuser en temps réel des informations stratégiques d’ordre réglementaire, logistique, boursière, financière, juridique, opportunités d’affaires, appels d’offres, actions testimoniales et de merchandising à destination des entreprises exportatrices du Languedoc-Roussillon.

Exportool complète l’annuaire interactif "passeport-export".

2- Description et organisation du projet

2.1 Les acteurs du projet

L’initiateur maître d’ouvrage et maître d’oeuvre est la SAEM Prodexport avec le soutien financier du Conseil régional Languedoc-Roussillon.

Prodexport fait appel à des prestataires extérieurs pour la collecte de l’information dans les zones économiques ou pays.

Prodexport est une société anonyme d’économie mixte (SAEM) au capital de 380 000 €.

L’adhésion au projet politique est large, sauf le Conseil général du Gard n’y figure pas.

2.2 Les services proposés

Exportool est un outil d’intelligence économique pour aider les entreprises dans leurs décisions stratégiques. Le programme Exportool est configuré par grandes zones géographiques (zones d’intégrations régionales regroupant plusieurs pays) et par catégories de produits. 45 à 50 groupes de produits ou filières sont concernés, regroupés selon la classification internationale HS (Harmonized System) correspondant au profil des principaux produits/filières d’exportation du Languedoc-Roussillon. La première grande zone est actuellement opérationnelle du point de vue du système de collecte de l’information (en phase de test), mais pas encore ouverte sur le site Exportool :
  • le Mercosur : Brésil, Bolivie, Paraguay, Chili, Uruguay, Argentine, avec un relais d’assistance terrain à Sao Paulo (Brésil) ; La seconde zone sera prochainement couverte :
  • le monde chinois : Chine, Hong-Kong, Taiwan, avec un relais d’assistance terrain à Shanghaï.

A chaque entreprise adhérente, Exportool fournira en temps réel, en ligne (et dans un second temps en mode "push"), des informations stratégiques sur les marchés étrangers, les opportunités d’affaires, les réglementations, les appels d’offres internationaux dans son secteur d’activité, les salons spécialisés, les circuits de distribution…

A ce jour, le site Exportool n’est pas encore ouvert aux entreprises (il est en phase de finition). Il sera accessible uniquement sur abonnement (le montant n’a pas encore été fixé).

2.3 Les publics bénéficiaires

La cible est constituée des 800 à 900 entreprises régionales qui exportent régulièrement, et des autres qui souhaitent aller sur le marché à l’exportation (marchés de consommation et marchés émergents).

2.4 La dimension financière

Le financement s’établit comme suit :

Crédits du Conseil régional : budget global "politique TIC" d’environ 200 000 € (qui se maintient chaque année à la même hauteur) comprenant la gestion, la maintenance et le développement de l’ensemble des sites internet :

  • prodexport (site de Prodexport),
  • passeport-export/entreprises (annuaire d’entreprises),
  • passeport-export/exportool,
  • passeport-export/fruits-légumes (sensibilisation et information des acteurs de la filière fruits et légumes),
  • passeport-export/rencontres (places de marchés par filières et types d’activités),
  • passeport-export/"Authentiquement Languedoc-Roussillon" (valorisation des produits agroalimentaires régionaux).

Ressources des adhésions : non définies.

3- La mise en oeuvre du projet

3.1 Les étapes de mise en oeuvre

Le service Exportool sera ouvert courant 2003 sur le Mercosur.

Les étapes de mise en œuvre du projet : 1984 : création de la SAEM Prodexport, 1999 : ouverture du portail prodexport.org et, après enquête auprès des entreprises et réunions d’information dans les CCI, ouverture du site passeport-export, 2001 - 2002 : préparation du programme Exportool, Courant 2003 : ouverture du site Exportool sur le Mercosur Suivront ensuite la zone Monde Chinois, puis Alena (Etats-Unis, Canada, Mexique).

3.2 Les méthodes

Le système de collecte et de remontée de l’information provient de deux canaux : les relais sur le terrain et les bases de données internationales.
  • Collecte terrain : le relais d’assistance terrain de Prodexport dans les pays de la zone centralise les informations issues des correspondants situés dans les différents pays de cette même zone.
  • Bases de données internationales : Dialog, Dun&Bradstreet…

L’information est centralisée par Prodexport et une première synthèse est opérée (1 personne). L’information est ensuite validée par le directeur, puis mise en forme et mise en ligne (prestataire internet).

3.3 Les moyens techniques

Le service est hébergé sur les serveurs de la société ICX (Montpellier).

3.4 Les moyens humains

Ressources humaines internes :
  • une personne coordinateur à Prodexport (tâche de validation).

Exportool s’appuie fortement sur un réseau de prestataires partenaires :

  • un prestataire internet,
  • un prestataire qui collecte et effectue la veille stratégique dans la zone : relais terrain (le prestataire anime un réseau de correspondants dans chaque pays),
  • un prestataire qui recueille l’information des bases de données internationales et la recoupe avec l’information terrain,
  • un prestataire qui met l’information en forme avant validation.

3.5 La communication sur le projet

Le portail de Prodexport
http://www.prodexport.org

4- Bilan et perspectives

4.1 Les éléments de bilan

Objectifs réalisés
  • préparation du programme Exportool sur Mercosur,
  • ouverture courant 2003 du site Exportool sur Mercosur.
  • Objectifs à réaliser Elargir le service Exportool :

    • au plan géographique : couvrir d’autres "marchés communs" : Monde Chinois, Alena ;
    • au plan des bénéficiaires : faire adhérer le plus grand nombre d’entreprises exportatrices de la région et ouvrir à des entreprises hors région.

    A ce jour (mars 2003), l’annuaire passeport-export compte 570 entreprises présentes (inscription gratuite) qui sont la cible "naturelle" du service Exportool. Elles seront informées dès l’ouverture du service sur internet.

    Les points forts du projet Quatre facteurs de réussite sont identifiés :

    • une action reconnue en matière de développement économique régional à l’export (Prodexport rassemble une équipe de 12 personnes) ;
    • une présence dans les grands salons internationaux qui concernent les filières régionales ;
    • une communication multi-support : plaquette, salons, mailing, internet ;
    • une adaptation de l’outil Exportool aux caractéristiques du tissu économique régional ;
    • la fraîcheur et la pertinence des informations diffusées aux entreprises, grâce à un système de collecte très performant.

    Les points faibles du projet Les difficultés et les freins rencontrés tiennent beaucoup à l’usage d’internet dans les entreprises :

    • la pénétration relativement lente de l’usage d’internet dans les méthodes de travail des PME régionales (frein culturel et linguistique) ;
    • la motivation des entreprises.

    Perspectives d’évolution

    • faire d’Exportool un outil majeur au service des entreprises dans leur stratégie de développement à l’international ;
    • élargir le service à d’autres zones d’intégration régionale.

    4.2 Appréciation du porteur de projet

    "Exporter, c’est d’abord s’informer".

    La méthode de montage de l’initiative doit rester très pragmatique, en s’appuyant sur une structure-relais locale et un réseau de prestataires indépendants pour toutes les tâches qui peuvent être sous-traitées.

    5- Critères d’évaluation

    5.1 Innovation

    Le projet est innovant à deux titres :
    • la philosophie générale,
    • le contenu des services proposés.

    D’autres régions proposent des services analogues, mais pas sur les mêmes couples produits/pays. Par exemple, Entreprise Rhône-Alpes International (ERAI) (www.erai.org/fra/) qui propose un accompagnement personnalisé sur 10 marchés et une expertise en matière de financement international.

    5.2 Impact

    Non mesurable (le service n’est pas ouvert). Prodexport attend un impact économique assez fort auprès des entreprises régionales adhérentes.

    5.3 Reproductibilité

    Oui, Exportool est reproductible à l’échelle d’une région. Du reste, d’autres régions ou CCI ont développé des services comparables (cf. la Région Rhône-Alpes).

    5.4 Pérennité

    Les facteurs de pérennité :
    • une réelle valeur ajoutée d’Exportool par rapport à d’autres sources existantes ;
    • une organisation du processus de collecte-analyse-validation très rigoureuse ;
    • une réactivité très forte du service Exportool ;
    • un dispositif plus aisé à reproduire sur d’autres zones géographiques, une fois qu’il est mis en œuvre sur la première zone.
    •  
    • Insérer dans votre blog
    • Imprimer l'article
    • rss
    • Créer un document PDF
    • Ajouter au panier
    • Tout déplier
    • geolocaliser
    • Envoyer un message à un ami:
      code
    Nos partenaires
    Haut de page

    OTeN :

    Observatoire des territoires numériques
    1 bis rue de l’Europe
    31130 Balma (Toulouse)
    09 53 56 79 39

    Abonnement à notre lettre électronique :