S'inscrire à notre Newsletter
Vous êtes ici :  Toutes les actualités >

Les TIC, un atout majeur pour le développement de l’industrie alpine azuréenne

Développement et innovation dans les territoires de montagne
Rédigé par Philippe OURLIAC publié le 22 mai 2012 , mise à jour le 23 mai 2012

La valorisation des atouts, le développement de l’innovation impliquent que les territoires de montagne aient un accès aux services et aux technologies de communication dans des conditions identiques en qualité et en coût que les autres territoires. Cela est particulièrement important pour l’accès au haut et très haut débit, cela est également vrai pour la télévision numérique terrestre, les entreprises du secteur des TIC étant plus susceptibles que les autres de s’installer en milieu rural. Un enjeu de taille pour tous les acteurs économiques territoriaux.

DÉPLOIEMENT ENCORE DISPARATE DANS LE HAUT-PAYS EN FRANCE

En zone de montagne, l’offre de services reste cependant insuffisante notamment l’accès des entreprises au haut débit, constituant un frein à l’attractivité, voire une source de délocalisation infra-régionale. Conscients de la nécessité de dynamiser ce secteur isolé au fort potentiel, l’Etat à travers le Conseil National de la Montagne, les Régions à travers la Convention Alpine, l’ensemble des acteurs et observateurs économiques et institutionnels des territoires de montagne, réfléchissent aujourd’hui à la mise en place de dispositifs efficients et innovants pour développer l’économie des territoires de montagne. L’enjeu consiste à créer des dispositifs performants de soutien et d’accompagnement du tissu industriel montagnard constitué à 95% de TPE innovantes très dynamiques traitant aussi bien de l’accès aux réseaux de télécoms que des aspects périphériques à la création d’entreprise : la formation, la logistique, les infrastructures et les transports.

Le territoire de montagne attire de plus en plus les actifs des noyaux urbains en quête de qualité de vie, d’un retour aux valeurs traditionnelles (solidarité, partage, résistance) et d’espace naturel, contribuant ainsi à une revitalisation des territoires et à une occupation plus équilibrée de l’espace. Un enjeu de taille pris en compte par les institutions des Alpes du Sud, soucieuses de se fédérer et de se mobiliser autour d’une démarche collective pour soutenir l’industrie de montagne alpine.

CRÉATION D’UN CLUSTER « MONTAGNE ALPES DU SUD »

Les chambres consulaires des Hautes-Alpes, des Alpes de Haute Provence et des Alpes-Maritimes ont ainsi développé en 2011 un réseau d’entreprises innovantes et compétitives dans l’aménagement touristique et des loisirs de montagne sous la marque « Entreprises des Alpes du Sud » .L’objectif 2012 des trois partenaires est de créer un cluster spécifique « Montagne Alpes du Sud » dont la vocation est de :

  • Favoriser la coopération et le travail en réseau grâce au déploiement des TIC
  • Engager un partenariat actif avec l’ensemble des acteurs de la montagne
  • Valoriser les industries liées aux sports, tourisme, loisirs et montagne,

Les partenaires ont à ce jour :

  • Qualifié une trentaine d’entreprises des Hautes-Alpes sur les 50 existantes au sein du département
  • Espèrent identifier et qualifier à horizon 2014 près de 50 entreprises alpines dans l’industrie de montagne

Une initiative qui a remporté un franc succès lors de la 3ème édition du Salon Mondial de l’Aménagement en Montagne (SAM) du 25 au 27 avril 2012 à Grenoble, réunissant sur un même stand, 21 entreprises des Alpes du Sud dont quatre entreprises azuréennes : AUGIER SAS, CTH INGENIERIE, DEL FABRO et VALTINEE TP, accompagnées sur place par la CCI Nice Côte d’Azur.

ENJEU PRIORITAIRE POUR LA CCI NICE COTE D’AZUR : DYNAMISER LA FILIÈRE MONTAGNE GRÂCE AU DÉVELOPPEMENT DES TIC

La participation azuréenne au salon SAM 2012, constitue la 1ère étape d’un levier économique important pour développer la filière industrielle à l’export en soutenant, notamment le déploiement des nouvelles technologies, l’innovation, la recherche et la formation.

Au sein de l’activité montagnarde qui regroupe les sports d’hiver et de pleine nature l’été, les loisirs, l’écotourisme, le thermalisme, le commerce, l’artisanat et l’agriculture pastorale, l’industrie alpine azuréenne, représente un poids économique important, soit 15,5 % des emplois azuréens selon l’étude effectuée par l’Observatoire des territoires de montagne en 2008 (Source INSEE) et 1322 créations d’entreprises en 2010.

« Notre objectif à l’issue de cette opération souligne Bernard Kleynhoff, Président de la CCI Nice Côte d’Azur est d’établir une cartographie précise des activités à haute valeur ajoutée de nos entreprises pour la montagne notamment dans les TIC, afin d’offrir une réponse technologique adaptée aux besoins des marchés nationaux et internationaux. Nous sommes heureux de ces partenariats consulaires avec la CCIT des Hautes- Alpes et des Alpes-de-Haute-Provence, du soutien apporté par nos partenaires institutionnels locaux, conditions réunies pour permettre à nos 4 entreprises du 06 une mise en situation très favorable à leur développement ».

Contact : Dominique RUFFAT, Relations Presse Incubateur PACA EST | Courriel Mobile : 06 18 45 15 38
  • Envoyer à un ami
  • Insérer dans votre blog
  • Imprimer l'article
  • rss
  • Créer un document PDF
  • Ajouter au panier
  • Tout déplier
  • Envoyer un message à un ami:
    code
Nos partenaires
Haut de page

OTeN :

Observatoire des territoires numériques
1 bis rue de l’Europe
31130 Balma (Toulouse)
09 53 56 79 39

Abonnement à notre lettre électronique :